Bienvenu sur le site des sapeurs pompiers connectés

consacré au projet REseau de capteurs pour la Santé des Pompiers et leur SEcurité.
Le projet RESPONSE est un projet de recherche appliqué collaboratif entre entreprises et laboratoires situés de part et d’autre de la frontière Franco-Suisse (Canton de Neuchâtel et département du Doubs).

Ce projet de développement de produits innovants à haute valeur ajoutée et ambitieux a pour objectifs :

I Améliorer les conditions de sécurité des interventions du sapeur-pompier
I Permettre le suivi de l’évolution du milieu en intervention incendie
I Permettre une aide à la décision et prévoir les situations d’alerte

FINANCEMENT

I Le projet RESPONSE est soutenu par le programme européen de coopération transfrontalière Interreg France-Suisse 2014-2020 et a bénéficié à ce titre d’un soutien financier du Fond Européen de Développement Régional (FEDER) de 551 859 euros et de fonds fédéraux Interreg Suisses de 45 454 euros.

Pour accéder au site Interreg France-Suisse cliquer ici

I La Région Bourgogne Franche-Comté, le Canton de Neuchâtel et la Communauté d’Agglomération du Grand Besançon soutiennent ce projet.

I L’Universités de Franche-Comté, l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), l’ENSMM, l’Université de Technologie de Belfort-Montbéliard sont acteurs du projet.

I Le Service Départemental d’Incendie et de Secours du Doubs (SDIS25) est acteur du projet.

I Les sociétés FREC |n| sys et Kizy Tracking sont acteurs du projet.

COLLABORATION

Le projet RESPONSE associe les potentiels recherche et ingénierie de domaines d’excellence de l’arc jurassien :

I le domaine des microsystèmes
I le domaine des technologies de l’information et de la communication
I le domaine de la surveillance et du pronostic de défaillance (health management)

I L’implication des sapeurs-pompiers est présente à toutes les phases de réalisation du projet RESPONSE.

I Le projet RESPONSE associe les sciences humaines et sociales

I Le projet RESPONSE associe les sciences de la vie et de la santé

Créer un système de localisation du sapeur-pompier durant son intervention.
Créer des capteurs passifs, interrogeables à distance et résistants aux conditions hostiles (hautes températures 800°C). Une fois disséminés dans le bâti, ils permettent un diagnostic de l’état de l’environnement.
Permettre au tracker porté par le sapeur-pompier d’interroger les capteurs passifs.
Réaliser le suivi des contraintes et réponses physiologiques du sapeur pompier en intervention à partir de capteurs corporels.
Créer une solution algorithmique permettant le suivi des personnes et de l’environnement: a) Communication entre les capteurs passifs, les capteurs corporels et le trackeur porté par le sapeur-pompier b) Routage des données corporelles et de l’environnement (température…) vers l’extérieur.
Identifier les verrous societaux relatifs au suivi de données personnelles.